Un choc libéral tardif et sans doute anachronique

En dépit des arguties sur les dosages, les programmes de la primaire de droite sont clairement tournés vers l’offre. Version musclée pour François Fillon. Version plus soft du côté d’Alain Juppé. Je ne rentrerai pas ici dans le distinguo des programmes. La presse en fait fort bien la synthèse, et derrière le jeu des différences,…