Stimuler la demande sans augmenter les importations, c’est possible

La vulnérabilité de notre commerce extérieur au moindre souffle de reprise interne est manifeste aujourd’hui. La rechute récente de notre balance commerciale hors énergie en témoigne. Et elle s’aggrave encore début 2017. Cette dernière dégradation est préoccupante, plus encore que celle de 2008-2011. Notre commerce était alors pénalisé par un décalage conjoncturel avec sa périphérie.…