Les excédents massifs allemands profitent très peu à l’Europe

L’Allemagne concentre à elle seule la quasi-intégralité des excédents de la zone euro. Cela est vrai concernant la balance commerciale. Mais cela reste vrai lorsque l’on prend une approche élargie des flux internationaux avec la balance des transactions courantes. Il s’agit bien sûr d’un constat très agrégé, qui écrase la diversité des situations intra-européennes. Mais…