Gyrostat (Wikimedia, CC-BY-SA 4.0)

Macron face à l’ubérisation et la précarisation du travail

Le président Macron serait le président de l’ubérisation, qui enterrera le salariat et avec lui les astreintes et les protections qui lui sont attenantes. C’est un procès qui lui est fait de façon récurrente, basé d’abord sur son abord optimiste de la transformation numérique de nos économies, qu’il considère comme une opportunité ouvrant des possibilités…

Notre tissu productif reste convalescent

Les entreprises françaises vont mieux. Beaucoup mieux même, à l’aune des dépôts de bilan. Le reflux est même spectaculaire : moins de 58 000 entreprises ont été placées en redressement judiciaire en 2016, soit un recul de la sinistralité de plus de 8%. La moyenne de long terme n’est plus très loin, signe du retour…