Affaire Alstom : il faut choisir la mondialisation face à la puissance allemande

Le dilemme d’Alstom, écartelé entre l’offre de l’américain General Electric et les appétits de l’allemand Siemens, est révélateur d’une problématique plus profonde : le tissu d’entreprises français peut-il encore surmonter son handicap, tout seul, dans le cadre européen ? De fait, la France est confrontée à ce qui ressemble fort à une impasse stratégique en…