Tourisme : la France vit trop sur ses acquis

C’est une révolution à double détente pour les flux touristiques. D’un côté, on assiste à une diversification des destinations. De l’autre, à une diversification de la provenance des touristes. Le poids des 10 premières destinations et des 10 premiers marchés sources se réduit Au début des années 50, les dix premières destinations captaient près de…